Immeuble de logements Van Artevelde

En savoir plus

Remise à neuf d’un bâtiment de 65 logements

L’immeuble Van Artevelde est l’exemple type des constructions pensées et construites dans les années 70, répondant ainsi à un besoin en logements moyens en centre ville sur un foncier bon marché et disponible. Aujourd’hui est tout autre. La ville de Bruxelles, via sa Régie Foncière, doit permettre la régulation du marché et l’équilibre social en faisant face à une demande croissante en logements moyens et sociaux. Dans ce contexte, le projet Van Artevelde offre une opportunité remarquable de valoriser un patrimoine existant, mais en très mauvais état, afin de loger des habitants en permettant la création d’une réelle mixité sociale à l’échelle de tout le quartier.

Nous considérons que les enjeux du projet sont les suivants :

1. Un enjeu social : c’est l’enjeu primordial du projet. Faire en sorte que les 65 appartements continuent à offrir aux habitants existants et futurs une qualité de vie suffisante pour permettre la stabilité et l’émancipation urbaine.. L’architecture n’a de sens que si elle est au service de l’homme qui y vit.

2. Un enjeu environnemental et technique: comme beaucoup d’autres immeubles de la même époque, leur rénovation est complexe et lourde.

3. Un enjeu urbain et architectural : le centre ville bruxellois est très disparate. L’architecture est un enjeu qualitatif de la définition de la ville et de plus en plus un sujet culturel à part entière. Pour ces raisons, le logement public doit montrer l’exemple par une architecture contemporaine de qualité, décomplexée sans être ostentatoire.

Aspects techniques : Après analyse structurelle (balcons, impostes et alcôves de radiateurs), la solution technique d’ « emballage » de la façade existante nous est apparue comme le choix technique le plus efficace. Nous avons dès lors choisi « d’emballer » les façades avec un bardage de zinc blanc, cette solution permettra non seulement de résoudre les problèmes de ponts thermiques mais également de bien isoler l’ensemble pour ainsi atteindre des performances « très basse énergie ». Ceci permettra aussi de changer complètement l’image du bâtiment en lui donnant un caractère contemporain, lumineux et dynamique.

Total budget: 
8 500 000€
Client: 
Régie Foncière - Bruxelles
Category: 
Architecture
Commerces et Services
Logements
Address: 
Rue Van Artevelde
1000 Bruxelles
Belgique
Date: 
2011 to 2017
Holders: 
Cooparch
SKOPE
Managers: 
Marcos Alvarez
Youssef Ben Abdallah
State: 
Adjudication
Partners: 
S. Posty (stabilité)
SECA Benelux (Techniques spéciales et PEB)
Surface: 
10 000m2